Quelles sont les aides financières pour les autos entrepreneurs ?

par acts31
170 vues

Si se lancer dans l’auto-entrepreneuriat est une excellente idée, les formalités à remplir pour concrétiser ce projet sont nombreuses. L’une des plus importantes choses à prévoir est le financement pour lancer les activités. Quant aux entreprises existantes, elles pourront aussi avoir besoin de financement pour se relancer après une récession. À titre informatif, cet article présente le panorama des aides financières disponibles pour les autos entrepreneurs.

Les dispositifs d’accompagnements

Pour créer leurs entreprises ou relancer leurs activités, les autos entrepreneurs peuvent compter sur de nombreux dispositifs d’accompagnement pouvant les aider dans les démarches. On distingue principalement :

  • L’ACRE pour une exonération partielle ou dégressive des cotisations sociales au cours de la première année ;
  • L’ARCE pour la conversion de 45 % des droits à l’ARE en capital lorsque vous êtes éligible à « allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) ;
  • Le CAPE pour bénéficier du soutien matériel et financier d’une association ou d’une société ;
  • La NACRE pour souscrire à un prêt à taux zéro avec l’accompagnement d’un organisme conventionné.

Les aides financières

Une aide pour auto entrepreneur peut également prendre la forme d’allocations dont le montant varie selon leurs revenus. Il s’agit notamment de l’Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) qui permet de toucher un montant grâce au statut d’entrepreneur, et de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS) versée aux demandeurs d’emploi qui ont déjà épuisé leurs droits au chômage.

On peut aussi citer le Revenu de solidarité active (RSA) qui permet de bénéficier d’une subvention durant le premier trimestre après la création de l’entreprise. Passé ce délai, il est important de déclarer son chiffre d’affaires avant de continuer à bénéficier du RSA. Enfin, il y a la prime d’activité qui est une aide financière mensuelle versée par la Caisse d’Allocation financière.

Les aides liées au statut de l’entrepreneur

Les aides liées au statut de l’entrepreneur

Il existe également certaines aides financières disponibles selon le statut de l’entrepreneur. Elles sont accordées en cas de création ou de reprise d’une entreprise. Premièrement, il y a l’AGEFIPH qui permet aux personnes handicapées de bénéficier d’une aide financière, de la souscription à trois garanties d’assurance et d’un accompagnement par un professionnel en création d’entreprises.

En outre, on distingue des aides spécialement dédiées à la gent féminine auto entrepreneure, qui offrent des avantages comme:

  • L’accès à des concours ;
  • La garantie ÉGALITÉ Femmes ;
  • Le soutien des organismes et réseaux ;
  • La journée des Femmes entrepreneurs à Paris ;
  • Des prix de réserve, etc.

Les aides publiques

Pour les autos entrepreneurs, il existe également des aides accessibles selon l’adresse administrative de l’entreprise et qui sont accordées par la collectivité territoriale, l’État central, l’Union européenne et/ou autres organismes. Les aides régionales peuvent parvenir des associations, du département, de la commune de résidence ou du conseil régional. Les aides de l’Union européenne peuvent prendre la forme d’un investissement, d’une garantie ou d’un prêt. Il suffit de se rendre sur le site de l’Union européenne pour en prendre connaissance.

Les prêts financiers

Les prêts d’honneurs et les microcrédits sont également des aides dont un auto entrepreneur peut bénéficier. Proposé par les banques, le prêt d’honneurs est un crédit à taux zéro, sans caution ni garantie personnelle. Les microcrédits sont quant à eux proposés par l’ADIE avec un montant maximal de 10 000 euros pour 48 mois. Pour cet emprunt, le taux d’intérêt vacille généralement entre 7 et 6 % selon le montant accordé.

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

You may also like

Laissez un commentaire